Sécurité à vélo
Blog
23/05/2022

Cet article vous explique comment être en sécurité à vélo à travers quatre points aussi importants les uns que les autres.


Le vélo est un moyen de transport à la fois agréable et pratique. Le fait de ne pas avoir besoin d’essence en fait une solution respectueuse de l’environnement, et l’on peut plus facilement se déplacer en cas de trafic dense. Le vélo est également pour certains une façon de faire de l’exercice régulièrement. Mais comme la plupart des activités, le vélo n’est pas sans risques. Cet article vous explique comment prévenir les accidents de vélo à travers quatre points aussi importants les uns que les autres.

I. Porter un casque : un réflexe qui sauve

En France, le port du casque n’est obligatoire que pour les cyclistes de moins de 12 ans
Mais puisque vous vous demandez comment être en sécurité à vélo, nous ne pouvons que vous recommander de le porter, quel que soit votre âge et quels que soient les lieux où vous roulez. Le casque est en effet une mesure protectrice car il :

  • Prévient le contact direct de la tête avec l’obstacle ;
  • Augmente la surface de contact, ce qui dissipe l’énergie lors du contact ;
  • Réduit la décélération du crâne et donc du cerveau.1

Un communiqué de presse de la Sécurité routière nous rappelle que « le casque diminue le risque de blessure sérieuse à la tête de 70 % ». Avant tout achat, vérifiez que le casque répond à la norme européenne EN 1078 et qu’il est revêtu du marquage CE.

II. Adopter un comportement responsable

Le port du casque ne doit en aucun cas vous inciter à prendre des risques inutiles. Bien que le danger puisse aussi venir des autres, vous réduirez le risque d’accident si, de votre côté, vous respectez scrupuleusement le Code de la route. Cela implique notamment de :

  • Ne pas circuler sur les trottoirs (seuls les enfants de moins de 8 ans y sont autorisés) ;
  • Respecter les limitations de vitesse (zones 20, zones 30…) ;
  • Ne pas porter d’écouteurs, oreillettes ou casque audio ;
  • Ne pas tenir son téléphone à la main ;
  • Veiller à sa consommation d’alcool (ne pas dépasser 0,2 mg/l d’air expiré) ;
  • Emprunter les pistes et bandes cyclables lorsqu’il y en a ;
  • Respecter les feux de signalisation (lorsque le feu est rouge, avancez jusqu’au sas réservé aux vélos).

Plus votre conduite sera prévisible, plus vous serez en sécurité !

III. S’équiper pour gagner en visibilité

Bien être vu à vélo est primordial pour votre sécurité. Certains équipements sont d’ailleurs obligatoires à vélo. C’est le cas pour :

  • Le gilet rétroréfléchissant (obligatoire seulement hors agglomération, de nuit ou dès que la visibilité est réduite).
  • L’éclairage minimal (un ou plusieurs catadioptres arrière et sur la remorque si besoin, des catadioptres orange visibles de côté, un catadioptre blanc visible de l'avant, des catadioptres de couleur orangée sur les pédales).


Le saviez-vous ?

20 lux est la puissance conseillée pour la lampe avant de votre vélo.


Être visible, c’est également être entendu. Ainsi, il est obligatoire d’équiper son vélo d’un avertisseur sonore dont le son doit être entendu à au moins 50 mètres.


Dans un précédent article, nous vous avions listé l’ensemble de ces équipements obligatoires ainsi que les sanctions encourues en cas de non-respect de la loi. Nous vous proposions ensuite de découvrir 8 équipements non obligatoires, mais qui pourraient bien vous séduire (clignotant connecté, réflecteurs pour rayons, casque lumineux…). N’hésitez pas à multiplier les accessoires rétro-réfléchissants pour vous sentir plus en sécurité.

IV. Prendre soin de son vélo

Si vous voulez que votre cher vélo continue de vous emmener d’un point A à un point B dans les meilleures conditions possible, vous devez lui porter l’attention qu’il mérite. Cela passe par une vérification régulière des pneus, freins et lumières. De manière générale, évitez de le laisser dehors où il serait en proie au froid et à l’humidité, ou couvrez-le au moins avec une housse.

 

 

1 : http://www.amuq.qc.ca/assets/memoires-et-positions/AMUQ_-_Le_casque_de_velo_(2010)-1.pdf