Guide d'achat d'un vélo électrique
Blog
08/03/2022

De l’autonomie à la puissance, en passant par votre position : ce guide d’achat d’un vélo électrique fait le point sur les principaux critères à analyser.

Vous avez envie d’adopter un mode de transport plus respectueux de l’environnement, mais l’idée d’arriver au bureau en sueur ou de vous lancer dans un bras de fer contre le vent vous séduit moins ? Le vélo électrique est un parfait compromis ! Son utilisation permet d’avoir une empreinte écologique moindre - le vélo électrique émet 15 à 20 g de CO2 par kilomètre, contre environ 200 g pour une voiture thermique de taille moyenne - tout en fournissant un effort physique modéré.

D’accord, mais comment se repérer parmi la foule de modèles et d’options qui existent ? C’est ce que nous allons voir ensemble à travers ce guide d’achat d’un vélo électrique, dans lequel nous passons en revue les principaux critères à considérer.

 

Le type de vélo électrique : à choisir en fonction de votre utilisation

Comme pour le vélo ordinaire, il existe différents types de vélos électriques pour répondre à tous les usages des cyclistes. Voici un aperçu des 8 principaux types de vélos électriques et de leurs fonctions :

  • Le vélo électrique de ville : pour celles et ceux qui ont exclusivement des déplacements urbains, par exemple pour faire les allers-retours au travail.
  • Le vélo speedelec : pour celles et ceux qui parcourent de longues distances sur route.
  • Le vélo pliant électrique : pour celles et ceux qui jonglent entre vélo et transports en commun.
  • Le VTC électrique : pour celles et ceux qui utilisent principalement leur vélo pour leurs trajets du quotidien, mais souhaitent aussi pouvoir partir en promenade avec.
  • Le vélo cargo électrique : pour celles et ceux qui transportent leurs enfants ou de la marchandise.
  • Le vélo trekking électrique : pour celles et ceux qui affectionnent la randonnée, mais veulent moins ressentir le relief et la fatigue des longues distances.
  • Le vélo de route électrique : pour celles et ceux qui recherchent la performance.
  • Le VTT électrique : pour celles et ceux qui ont l’habitude du VTT et ont envie d’expérimenter de nouvelles sensations.

Votre position sur le vélo

De votre choix précédent découlera, logiquement, ce second critère. 

Une position droite, classique, sera confortable. Une position penchée vers l’avant, plus sportive, offrira plus de sensations.

 

La batterie

  • Son autonomie

La valeur d’une batterie de vélo électrique est généralement comprise entre 300 et 600 Wattheures (Wh). Vous vous en doutez : plus votre batterie aura de Wh, plus celle-ci tiendra dans le temps.

L’autonomie de la batterie peut également être signalée par une valeur en ampères-heures (Ah). Dans ce cas, elle est à multiplier par la valeur en volt (V) dont nous vous expliquons le rôle dans le paragraphe suivant.

Par exemple :

Une batterie affichant 11 Ah et 36 V (= 396 Wh) aura davantage d’énergie qu’une autre de 8 Ah et 48 V (384 Wh).

En théorie, les modèles de batterie haut de gamme peuvent aller jusqu’à plus de 200 km d’autonomie.

  • Sa puissance

Une autre information importante concernant la batterie est sa puissance. Cette fois-ci, elle sera exprimée en volt (V). Concrètement, cela spécifie la quantité moyenne d’électricité délivrée par la batterie. Plus votre batterie aura de V, plus celle-ci sera puissante (et plus les cotes seront faciles à gravir).

À titre indicatif :

  • Une batterie de 24 V suffira pour des déplacements en ville sur du plat.
  • Une batterie de 32 V conviendra à un usage en ville sur un terrain plus mouvementé.
  • Une batterie de 48 V s’adressera à une pratique plus sportive.
     
  • Sa position sur le vélo

La batterie d’un vélo électrique se trouve le plus souvent sous la selle ou sur le porte-bagages.

Les vélos électriques qui répondent à des besoins plus sportifs auront leur batterie sous la selle afin de maintenir le meilleur équilibre possible.

Pour les vélos citadins, la position de la batterie est surtout une question de goût.

Sachez également qu’une batterie amovible sera plus facile à recharger

Le moteur

Tandis que certains modèles de vélos électriques ont leur moteur dans la roue arrière, d’autres l’ont dans le pédalier. Cette seconde option est la plus courante de nos jours.

L’avantage de la batterie dans le pédalier est que l’assistance que vous allez recevoir va être proportionnelle à vos efforts. Autrement dit, plus vous appuyez sur les pédales, plus vous serez aidé.

Quant aux modèles dont la batterie se situe dans la roue, ils offrent une assistance constante pouvant être plaisante selon votre appétence pour le sport. Cela a cependant des conséquences sur l’autonomie, puisque l’assistance est à chaque instant à son maximum.

Au fait, quels sont les équipements obligatoires en vélo électrique ?

Les équipements obligatoires à vélo électrique sont les mêmes que ceux qui le sont avec un vélo classique !

Voici un récapitulatif de ces équipements destinés à vous protéger :

  • Le gilet rétroréfléchissant (obligatoire hors agglomération, recommandé dans toutes les situations) ;
  • Le casque pour les enfants de moins de 12 ans (recommandé pour tout le monde) ;
  • Le siège enfant pour les moins de 5 ans ;
  • Un avertisseur sonore ;
  • Des freins avant et arrière 
  • Un feu jaune ou blanc et catadioptre blanc ;
  • Un catadioptre de roue orange ;
  • Un catadioptre de pédale orange ;
  • Un catadioptre de roue orange ;
  • Un feu et catadioptre rouge.

Concernant votre visibilité à vélo, primordiale pour votre sécurité, nous vous conseillons la lecture de notre article intitulé « Bien être vu à vélo : comment faire ? ».

Si vous roulez en France, l’assistance de votre vélo doit par ailleurs être bridée à 25 km/h. Celle-ci doit également se couper dès lors que vous cessez de pédaler.

Finalement, la seule règle à suivre pour faire votre choix est de le faire en fonction de votre besoin. Et pour connaître votre besoin, posez-vous les bonnes questions : quel type de route vais-je principalement emprunter ? Combien de kilomètres vais-je parcourir en moyenne par jour/par semaine ? Vaut-il mieux que je sois installé le plus confortablement possible ?

Et pour ceux qui, au bout du compte, ont envie de réduire encore plus leurs efforts, nous avons aussi un super guide d’achat d’une trottinette électrique !